Ma vapoteuse est brûlante, est-ce grave ?

Publié le : 17 avril 20204 mins de lecture

Avec l’évolution de la technologie, tous les petits détails de la vie quotidienne changent. Aujourd’hui, même les cigarettes traditionnelles sont remplacées par les cigarettes électroniques qui sont plus pratiques. Toutefois, tout dispositif électronique présente, à un certain moment, des dysfonctionnements, comme la surchauffe de l’appareil, qui peuvent être dangereux pour son utilisateur.

Les causes de la surchauffe de la vapoteuse

La détection de la surchauffe de la vapoteuse est par le goût brûlé présent pendant l’inhalation ou par chaleur brûlante de l’appareil. Cette surchauffe est anormale pour les e-cigarettes. D’abord, cette augmentation soudaine de la température peut être causée par la mauvaise manipulation du dispositif. En effet, les fumeurs qui passent du classique à l’électronique ont tendance à appliquer le même système d’utilisation des cigarettes traditionnelles que sur les cigarettes électroniques. Ce n’est qu’une erreur de débutant, car l’utilisation des cigarettes électroniques est tout le contraire des cigarettes classiques. Pour cette dernière, l’inhalation est courte et intense, tandis que pour l’e-cigarette, elle doit être longue et en douceur. La cigarette électronique qui brûle peut être également causée par un enchaînement rapide de l’aspiration. En effet, si chaque bouffée prise n’est pas suffisamment espacée, la résistance risque de surchauffer rapidement et la vapeur devient trop chaude. Le dysfonctionnement de l’appareil peut aussi résulter de la mauvaise qualité du dispositif. Certains de ces appareils possèdent des batteries qui ne produisent pas une puissance nécessaire à la résistance au fonctionnement de l’appareil.

Conséquences de la surchauffe de la vapoteuse

Avoir une cigarette électronique qui brûle n’est jamais rassurant. La conséquence la plus grave et la plus dangereuse est le risque de cancer. La surchauffe de l’appareil implique l’élévation rapide du taux de formaldéhyde dans le e-liquide. En effet, si le e-liquide contenu dans la vapoteuse devient trop chaud que la normale, la quantité du formaldéhyde devient très élevée. Pourtant, le formaldéhyde est une substance dangereusement cancérigène. Cette abondance sur le long terme peut devenir critique et menacer la santé du vapoteur. Si l’on compare avec les cigarettes en tabac, la surchauffe du e-liquide dans la cigarette électronique multiple le risque de cancer jusqu’à 15 fois plus. Un paquet de cigarette en tabac n’est rien comparé à une quantité minime de e-liquide surchauffé. Toutefois, si le problème est résolu à temps, l’utilisation de la cigarette électronique est plus avantageuse que celle du classique.

Les gestes à faire pour éviter la surchauffe

Il est d’abord primordial pour un vapoteur de connaître le fonctionnement du dispositif qu’il utilise. L’aspiration longue et en douceur est le premier geste à appliquer afin d’éviter la surchauffe. Ensuite, il est nécessaire de remplacer la résistance quand la durée de vie est expirée, car elle garantit le bon fonctionnement de la cigarette électronique. Puis, il est d’une importance capitale de régler la batterie régulièrement en fonction de la valeur de la résistance utilisée. En effet, à une valeur de la résistance basse, il est nécessaire de diminuer le niveau de batterie pour éviter une chauffe intense. Enfin, choisir un matériel de bonne qualité est toujours recommandé pour éviter tout risque. En majorité, les matériels de mauvaise qualité sont facilement dysfonctionnels après usage à répétition. Ainsi, un matériel de bonne facture amène à être moins soucieux et ne plus avoir affaire avec une cigarette électronique qui brûle.

La batterie de ma cigarette électronique ne tient pas longtemps la charge ou ne se charge plus
Problème sur ma cigarette électronique : j’ai des glouglous en aspirant

Plan du site