grossistecigaretteelectronique

Comment réparer une e-cigarette affichant le message « temp protection » ?

No atomizer, atomizer short, battery low, lock, Puff over, etc. Tels sont les messages d’erreur qu’une cigarette électronique affiche lorsque l’une de ses fonctionnalités ne marche pas correctement. Parmi les messages les plus reçus, le fameux « temp protection » en est le plus courant. Si cela ne présente en général aucun danger pour l’utilisateur, il requiert toutefois un minimum de prudence de sa part. Malgré le fait que les cigarettes électroniques n’émettent aucune flamme et ne procèdent à aucune combustion, il faut savoir que la chaleur et la batterie qui favorisent la vaporisation de l’e-liquide peuvent être les sources d’incidents peu agréables pour les fumeurs. Que faire ainsi lorsque son e-cig affiche un tel message ?

Que signifie ce message ?

Il est bel et bien possible qu’un grand vapoteur ait du mal à se familiariser avec les termes techniques relatifs à l’univers de la vape. Évidemment, si vous êtes un débutant, vous ne connaissez pas forcément tout ce qui se passe à l’intérieur de votre appareil, tout comme les problèmes qu’il peut rencontrer. Ainsi, il est nécessaire de commencer par vous familiariser avec les cigarettes électroniques et les significations des messages d’erreur qu’elles peuvent afficher à un certain moment d’usage. Pour le cas du message « temp protection » en particulier, il peut être le résultat d’un mauvais réglage de l’appareil. Pour information, votre vapoteuse vous envoie généralement cette alerte pour vous signaler un problème. Sa signification est d’ailleurs tout à fait simple, celle de vous prévenir que vous êtes passé en mode contrôle de température. Il s’agit d’une fonctionnalité intégrée de l’e-cigarette dans l’optique de permettre à l’utilisateur de contrôler la température de chauffe de sa résistance. Automatiquement, la chauffe est stoppée dès l’atteinte d’une certaine température. Il s’agit également d’un moyen d’éviter le dry-hit. Ce dernier fait référence à une sensation de « brûlée » que peu de fumeurs apprécient. Pour information, ce mode de vape est plutôt technique et n’est guère conseillé aux débutants. Cela dit, rendez-vous sur www.vapoter.fr pour en savoir plus sur ce message d’alerte de l’e-cigarette.

Comment passer du mode « contrôle de température » au mode « standard » ?

D’une manière générale, le mode de vape « contrôle de température » est plutôt technique pour un fumeur qui vient tout de juste de démarrer dans la vape. Si tel est votre cas, il vous est conseillé de revenir tout de suite au mode « standard » une fois que ce message d’alerte s’affiche. À noter qu’une telle opération n’est pas pour autant si difficile. À vrai dire, dans la plupart des cas, il suffit d’essayer les méthodes générales. À titre d’information, le mode de vape habituel est le « mode power ». Pour repasser à ce dernier après avoir essayé une autre méthode, le plus simple est de se reporter à son mode d’emploi. Ce dernier est généralement fourni avec l’appareil lors de son achat. Sachez également que la réinitialisation du mode power est similaire pour la plupart des e-cigs. En outre, une cigarette électronique est dotée d’un Switch fire et de deux boutons, à savoir le bouton positif et le bouton négatif. Pour réinitialiser l’appareil, il vous importe simplement d’appuyer 3 fois sur le Switch fire. À l’issu de cette opération, vous retrouverez les différents modes à choisir. Il vous suffit par la suite de naviguer avec les boutons + et – pour passer d’un mode à un autre. Pour le cas d’une vapoteuse avec un quatrième bouton, veuillez noter que ce dernier permet d’accéder au menu depuis lequel vous avez accès à toutes les fonctionnalités possibles de votre e-cigarette.

Les bons réflexes à adopter en cas de problèmes avec son appareil

Pour le message d’alerte « contrôle de température », aucun danger n’est présagé étant donné qu’il suffit de simples clics pour revenir au mode standard, sans abîmer sa vapoteuse, ni mettre sa personne en danger. Cependant, pour des messages plus ou moins alertants comme l’atomizer short ou Puff over, il semble être prudent de ne jamais essayer de réparer soi-même le produit, à moins que l’on soit un expert. Effectivement, cela risque de causer des dommages au niveau de l’appareil et dans le pire de cas, vous causer des blessures. Le mieux serait de contacter directement votre fournisseur tout en prenant bien soin de ne pas laisser l’e-cig dans un lieu à température fortement élevée ou à humidité inquiétante. Cela risque en effet de l’endommager. Dans tous les cas, un tel appareil est à tenir à l’écart des enfants, d’autant plus qu’il est interdit aux jeunes et aux adolescents. Autrement dit, il faut toujours faire preuve de prudence lors de l’utilisation d’une cigarette électronique, particulièrement lorsqu’elle rencontre des problèmes.

Quelles sont les maintenances que l’utilisateur peut assurer ?

Désormais, vous n’êtes plus sans savoir que le problème lié au contrôle de température n’est pas assez conséquent et ne pose pas trop de problèmes. Dans ce sens, il est tout à fait possible de les résoudre soi-même sans nul besoin de faire appel à un professionnel. Cela en va de même pour les petits entretiens de l’e-cigarette, ainsi que les éventuels changements de mèches. En ce qui concerne les clearomiseurs à mèches, leur nettoyage est relativement simple, mais doit être réalisé avec soin. Aidez-vous du papier absorbant pour ce faire. Il en est de même pour le nettoyage du connecteur de la batterie où le liquide peut parfois s’infiltrer et se sécher, provoquant de faux contacts. En bref, les petits entretiens sont assurables par l’utilisateur, tout comme le retour au mode standard après avoir reçu le message « contrôle de température.

Les précautions à prendre pour éviter l’affichage des différents messages d’alertes

Parmi les meilleures précautions à prendre, l’idéal est avant tout de vous assurer que votre cigarette électronique ne rencontre jamais des problèmes. Cela est bel et bien possible à condition que vous fassiez preuve de prudence lors de l’utilisation de l’appareil en question. Reste à connaître les bons gestes à adopter lors de la manipulation de l’appareil en question. Dans un premier temps, il est bon de savoir que la batterie s’éteint toujours lorsque la durée d’inhalation excède les 10 s. À ce stade, le dispositif affiche le message “over 10s”. Avant que ce message ne s’affiche, assurez-vous de ne jamais inhaler votre vapoteuse pendant plus de 10 secondes. Soyez également attentif sur l’installation et le bon réglage de l’appareil pour éviter les messages liés à l’absence de l’atomiseur comme “No atomizer”, les soucis liés au déverrouillage de l’appareil comme “lock”, et bien d’autres encore. De même, il ne faut jamais abuser avec la température de l’appareil lors du vapotage pour éviter l’affichage du message d’alerte “temp protection”.

 

Quitter la version mobile