Inhalation directe et indirecte : avantages et inconvénients

Le tabagisme est une mauvaise habitude, et actuellement, les médecins conseils de passer au sevrage tabagique. Et le moyen considéré comme efficace est l’utilisation de la cigarette électronique. Le composant néfaste de la cigarette pour l’organisme qui déclenche la dépendance est la nicotine. Toutefois, le mode d’inhalation soulève en ce moment de plus en plus de débats. On parle d’inhalation directe ou d’inhalation indirecte. Quel est la différence entre ces deux concepts ? Quels sont les différences, avantages et les inconvénients de l’inhalation directe et indirecte ?

La différence entre l’inhalation directe et l’inhalation indirecte

L’inhalation directe et indirecte est totalement différente. L’inhalation indirecte ou mouth to lung (ou MTL) apporte à l’organisme une quantité importante de nicotine, à dose efficace et minime. La MTL est la pratique la plus conseillé pour les débutantes qui optent pour le sevrage tabagique. La vape MTL offre un tirage serré pour une petite résistance à l’inspiration. Toutefois, les vapoteurs débutants pensent que pour avoir une quantité maximale de nicotine, il faut un maximum de vapeur. C’est un concept totalement faux ! Une e-cigarette MTL offre peu de vapeur avec un apport de nicotine à la fois efficace et rapide. Par contre, l’inhalation directe ou direct lung (ou DL) consiste à aspirer le max de vapeur directement envoyer vers le poumon. C’est un acte de vapotage qui est plus aérienne, l’inspiration n’est pas exclue. La vape DL privilégie les vapeurs épaisses et les gros nuages, elle offre une sensation unique.

Les atouts et les inconvénients de la MTL

La vape avec la MTL ne demande pas beaucoup de puissance, et la pratique peut se faire avec une e-cigarette moins coûteuse. Une de ces principaux avantages est la non gourmandise en e-liquide, c’est donc plus économique en long terme. La vape MTL est plus rentable. D’après les habituées, elle est douce, donc mieux pour les débutants. L’inhalation indirecte exige une puissance de 10 à 30 W, un système de cartouches et une résistance de 0,8 à 1,5 ohm. Pour ce qui aime se fabriquer sa propre résistance, peut avoir des atomiseurs reconstructibles. La vape MTL exige une forte teneur en propylène glycol supérieur ou égale à 50% pour une bonne restitution des saveurs et un hit prononcé.

Les atouts et les inconvénients de la DL

L’inhalation directe se fait par les pods ou les clearomiseurs. La vape DL est réservé aux vapoteurs expérimentés. Une résistance électrique de 1 Ohm est exigée (une résistance dite sub-ohm) pour une e-liquide qui chauffe rapidement et fortement. L’inhalation directe exige une puissance de 30 à 200W. La vape DL est donc plus coûteuse. Il faut un mod performant et des accumulateurs (ou des batteries). L’inhalation directe nécessite un taux de glycérine végétale supérieur ou égale à 70%. La quantité de vapeur produit par le DL est plus important que le MTL, mais on peut adapter le taux de nicotine en fonction du besoin.

Comment sont approvisionnées les boutiques de cigarette électronique ?
Quelle cigarette électronique choisir quand on débute la vape ?