Arrêter de fumer en passant à la vape : est-ce possible ?

vape

Un recensement datant de 2017 dénombre approximativement 700 000 témoignages de Français sur la réussite de leur sevrage tabagique grâce à la pratique du vapotage. D’ailleurs, bon nombre de fumeurs utilisent la cigarette électronique en vu d’arrêter définitivement la consommation de tabac. Divers tabacologues, spécialistes dans le domaine, se sont exprimés sur le sujet.

Toxicité du vapotage : inférieure à celle du tabac fumé

Une grande polémique subsiste concernant l’utilisation de la e-cigarette. Néanmoins, les détracteurs ne peuvent nier que cet appareil n’empoisonne pas ses usagers de composés cancérigènes contrairement au tabac fumé. 

En effet, il est clair qu’il existe une lacune d’informations sur les conséquences de la e-cigarette au niveau de la santé. Toutefois, aucun problème respiratoire n’a été causé par le vapotage à ce jour. Plusieurs tabacologues, à l’instar du Pr Bertrand Dautzenberg, sont, de ce fait, d’accord sur le fait que le tabac est largement plus dangereux pour la santé que la cigarette électronique fabriquée en Europe. Il s’agit, entre autres, des vaporettes commercialisées dans toute boutique en ligne en exercice en France. En outre, comme le soutient le président de l’Alliance contre le tabac, le Pr Loïc Josseran, cet appareil expose à très peu de risque tant qu’elle est exclusivement utilisée lors du sevrage tabagique.

Cigarette électronique : assistance infaillible durant le sevrage tabagique

« Jama internal medecine » et « Nicotine and tabacco research », deux recherches sur l’arrêt du tabac ont soutenu une thèse commune. Celle-ci affirme que la probabilité de réussir le sevrage tabagique est la plus élevée lorsque les fumeurs recourent au vapotage. 

En effet, cette efficacité s’explique par l’apaisement du manque ressenti par le fumeur en sevrage. La e-cigarette de bonne qualité comme celle disponible sur www.lepetitvapoteur.com, apporte la nicotine que leur organisme réclame et atténue considérablement l’envie de fumer les cigarettes traditionnelles.

Vapotage en tant qu’aide durant le sevrage tabagique : conditions d’optimisation

Suivant le discours des tabacologues, 5 conditions sont requises pour garantir la réussite du sevrage tabagique par le recours de la e-cigarette. 

Il s’agit, en premier lieu, de l’usage d’une e-cigarette de qualité adéquate à vos besoins. Divers critères attestent de ladite qualité de l’appareil, à savoir : un réservoir adapté à vos besoins, du e-liquide correspondant à vos goûts, une e-batterie durable et une résistance électrique pérenne. Il est pratique de recourir aux boutiques en ligne telles que le petit vapoteur, pour trouver le modèle qui vous convient. La seconde condition est spécialement dédiée aux gros fumeurs. L’addiction à la nicotine présente chez ses derniers est telle que la seule utilisation de la cigarette électronique n’est pas suffisante. Pour réellement apaiser leur pulsion, il faut, en plus du vapotage, faire appel à un substitut nicotinique comme les patchs, les comprimés ou les gommes. La troisième concerne la vive recommandation de ne surtout pas rallier la cigarette traditionnelle à la vaporette. Cette pratique maintient la dépendance au tabac et l’inhalation des composés cancérigènes. 

Les deux dernières conditions permettent d’éviter à l’abstinent toute risque de rechute. D’abord, il lui faut déterminer la dose de nicotine à laquelle son corps est habitué. Pour cela, les tabacologues conseillent d’entamer par la dose maximale et de diminuer au fur et à mesure jusqu’à s’en défaire définitivement. Enfin, il lui est primordial d’être entièrement satisfait du vapotage car, comme le souligne le Pr Dautzenberg, le plaisir est essentiel durant cette manœuvre de sevrage tabagique par le recours à la cigarette électronique.

Comment sont approvisionnées les boutiques de cigarette électronique ?
Quelle cigarette électronique choisir quand on débute la vape ?